S.N. Lemoing

S.N. Lemoing en quelques mots

Je suis une auteure de 30 ans qui voulait voir plus de personnages féminins badass. Tout d’abord en travaillant dans l’audiovisuel, mais je souhaitais aller plus loin dans la démarche. Je me suis donc tournée vers l’auto-édition pour montrer de quoi j’étais capable en matière d’écriture, on a une plus grande liberté également.

S.N. Lemoing en questions

Comment décrirais-tu ton univers ?

Des personnages variés qui défient les stéréotypes, des histoires qui brisent les codes du genre. J’écris dans des genres très différents (fantasy médiévale, romance, fantastique, etc.), les lecteurs et les blogueurs trouvent ça intrigant de voir à quel point le style peut changer de l’un à l’autre. Un autre point très important pour moi, c’est de faire véhiculer des messages positifs : féminisme, diversité, écologie. Aborder des sujets actuels comme le body-shaming, les relations toxiques ou encore la pression sociale. Tout ça en gardant une histoire divertissante.

De qui/quoi t’inspires-tu pour écrire tes romans ?

De tout en fait, que ce soient des conversations, des articles, de la musique, des anecdotes personnelles, des photos. Et les idées me viennent souvent quand je suis dans les transports en commun ou en train de faire mes courses. Rien de vraiment inspirant vu comme ça, mais heureusement ça marche plutôt bien !

À qui s’adressent-ils ?

À tout le monde, même si les personnages principaux sont souvent des femmes, les autres personnages ont toujours leur importance. Justement, je ne souhaite pas que l’on reste centré sur une poignée de protagonistes. Il y a souvent de nombreux personnages dans mes écrits. C’est plus facile de pouvoir s’identifier à quelqu’un et c’est plus réaliste. Et puis les femmes n’hésitent pas à lire des romans dont le personnage principal est un homme, il faut que ce soit réciproque !

Tu as 10 secondes pour décrire chacun de tes romans. Top Chrono !

10 secondes, ça va être compliqué !
Le premier, « Powerful », est un roman de fantasy médiévale. Un groupe de rebelles prépare une attaque tandis que Litar, le fils du roi usurpateur et qui est reconnu comme l’être le plus puissant puisqu’il possède de nombreux pouvoirs magiques, doit partir pour une excursion. Chacun a un rôle à jouer, femme ou homme, jeune ou adulte, doté de pouvoirs ou non. Trahison, magie, combats, survie : réussiront-ils à reprendre leur liberté ? Le roman compte déjà 90 chroniques de blogueur.se.s littéraires.

Le deuxième, « Mes 7 ex », est plutôt dans le genre chick-lit. Juliette, une jeune femme qui ne rencontre que des déceptions amoureuses alors qu’elle cherche une relation sérieuse, décide de reprendre contact avec ses ex pour faire le bilan de sa vie. Qu’est-ce qui n’a pas marché ? Était-ce toujours de sa faute ? Se mettait-elle trop la pression ? Écrit d’après de nombreuses histoires vraies, au moins l’une de ces anecdotes vous paraîtra familière !

Le troisième, « Shewolf », est dans le genre urban fantasy. Stéphanie, qui a le blues post-études, essaye de se reprendre en main en allant faire du running. Malheureusement, elle croise la route d’un serial killer qui la kidnappe. Après une longue lutte, elle parvient à s’échapper et se fait mordre par une mystérieuse créature. Des séquelles qui impliquent beaucoup plus que ce qu’elle croit puisqu’elle va voir sa vie totalement bouleversée. Celui-ci a déjà été lu par plus de 1300 lecteurs.

Le dernier en date est le premier épisode d’une série : « Les Calices du Temps ». Maria, une jeune flic de Los Angeles, se retrouve propulsée avec Juan, son petit frère, à l’époque des Tudors. Ils vont devoir trouver le moyen de rentrer chez eux tout en ne se faisant pas remarquer. La tâche va se compliquer lorsque toutes les personnes autour d’eux vont tenter de découvrir leur secret. Parallèlement, nous suivons leurs parents et leurs proches qui les cherchent partout.

Si tu ne pouvais emporter qu’un seul livre avec toi sur une île déserte, lequel serait-ce ?

Je dirais A Game of Thrones. Vu le nombre de pages, j’en aurais pour un moment, et puis je pourrais l’analyser en détail. Peut-être de quoi découvrir la recette miracle d’un roman aussi bien construit ?

Et qu’est-ce qu’on peut te souhaiter pour la suite ?

Qu’au moins une maison d’édition accepte de publier l’un de mes romans. Le secteur est saturé, l’autoédition est un bon moyen de faire découvrir son univers, de montrer que ça peut plaire. Ça fait deux ans que je me suis lancée dans cette aventure et avec toutes les histoires qu’il me reste à écrire, ce serait super d’avoir un statut plus reconnu et d’être épaulée au niveau de la promotion et de la gestion. Notamment pour pouvoir participer à des festivals ou des salons.

S.N. Lemoing en images

EXTRAITS
« Je veux voir la stupeur sur leurs visages, qu’ils s’étonnent que nous n’ayons jamais baissé les bras. Je veux lire la crainte et le déshonneur dans leurs yeux. Je veux qu’ils ressentent ce que nous avons ressenti chaque jour de notre vie. »

« Elle observait tout ce qui l’entourait : des villageois couraient dans la même direction qu’eux ; d’autres se ruaient vers le château une arme à la main ; d’autres restaient sur place, terrifiés. Les cris, les pleurs, les cendres, la fumée étouffante, elle n’avait jamais vu sa ville dans cet état. »

EXTRAITS
« Dès que j’apercevais des couples heureux, comme des lueurs d’espoir dans ce morne quotidien, je ne pouvais m’empêcher d’être heureuse pour eux. Et je ne pouvais m’empêcher de me dire : pourquoi pas moi ? »

« — Et toi Joséphine, tu as quelqu’un dans ta vie ?
— Oh, pas vraiment. Ça fait longtemps que je suis célibataire.
— Combien de temps ?
— 3 mois.
Ma pauvre, si tu savais ce que signifie « longtemps » pour moi. »

« J’envoyai un cœur sur le profil de bgmax85 et inspectai ses infos et ses photos en attendant une éventuelle réponse.
Il s’appelait Maxence, était né en 1985, et c’était un beau gosse. Oui, son pseudo résumait bien les choses. »

EXTRAITS
« Une force me consumait de l’intérieur. J’étais à demi-consciente, comme lorsque l’on fait un mauvais rêve et qu’on essaye de se réveiller par tous les moyens. Mon corps semblait alourdi et en proie à de mystérieux tourments. »

« — Si seulement quelqu’un pouvait me sauver, me sortir de cette galère, déplorai-je.
— Ne cherche pas un sauveur, sois ton propre héros. »

EXTRAITS
« Maria s’arrêta aussitôt et passa son bras devant Juan pour le protéger.
— C’est quoi ça encore ? s’écria-t-elle.
Du haut d’une butte, surgirent de grands chevaux montés.
Trois chevaliers en armure et leurs écuyers les surplombaient.
— Qu’est-ce que c’est que ce bordel, lâcha Maria.
— Qui va là ? demanda le chevalier qui semblait mener la marche. »

« — Vous savez madame, nous ne connaissons jamais une personne à 100%. Il y a peut-être, sûrement même, des choses que vos enfants ne vous ont jamais dites. N’importe qui peut sombrer dans la dépression, une croyance, ou que sais-je. Un ado harcelé par ses camarades qui n’en a jamais rien dit à ses parents et qui décide de se suicider ? On le voit tous les jours. Une femme à qui la vie souriait qui décide soudainement de rejoindre une secte et de se couper de son entourage ? Ça arrive très souvent également. Des avocats, des médecins, n’importe qui peut avoir envie de changer de vie ou de partir.
— Pas mes enfants, je le sais.
— C’est ce que tous les parents disent, enchérit-il. »

S.N. Lemoing sur le web

Si vous êtes curieux de vous plonger dans son univers, vous trouverez certainement votre bonheur sur les sites de lecture comme Babelio, Livraddict, Booknode, Goodreads ou encore SensCritique !
Bien entendu, vous pouvez également suivre l’auteure de plus près, pour ne manquer aucune actualité littéraire, grâce à son blog, ou en la suivant sur Facebook, Twitter, Instagram, et même son profil Amazon !

 

Ne partez pas si vite, nous avons d'autres talents et projets à vous présenter !