19/06/2017

Michel d'Oultremont

Michel d'Oultremont en quelques mots

Amoureux de la nature depuis toujours, c’est à l’âge de douze ans que pour la première fois mes yeux se posent dans une paire de jumelles. J’ai toujours pris plaisir à parcourir ma campagne belge en quête d’oiseaux et de mammifères sauvages. Ce sont tout d’abord les oiseaux d’eau que je commence à photographier. Ensuite, les mammifères tels que les renards, chevreuils ou encore les cerfs sont entrés petit à petit dans mon viseur d’appareil photo. Aujourd’hui, je parcours les pays de l’Est, la Scandinavie, mais surtout l’Ardenne. Plus que jamais en symbiose avec l’environnement, je deviens photographe de la vie sauvage en 2016. Pour moi, il s’agit d’un mode de vie, plus d’une passion que d’un métier.

Michel d'Oultremont en questions

Quel est ton plus beau souvenir photo ?

L’avantage c’est que quand on est photographe animalier il y en a des tonnes ! Mais il y a des rencontres plus marquantes que d’autres, des moments intenses qui restent gravés à jamais. Je dirais qu’un de mes plus beaux souvenirs s’est déroulé durant le brame du cerf en 2015. J’étais en forêt très tôt le matin, près d’une clairière. Il faisait encore noir quand un cerf à commencé à bramer dans mon dos, je l’ai vu s’approcher encore et encore. L’animal est arrivé vraiment proche, je me suis couché au sol et j’ai attendu, je pouvais l’entendre marcher, respirer, bramer. Un moment incroyable très intense. Le cerf a dû passé à 2 ou 3 mètres de mon affût.

Comment est né ton dernier livre « Rencontres » ?

J’adore l’idée du contraste, les images nocturnes me fascinent, elles sont pour moi un reflet de ce qui se passe quand tout le monde dort ou est occupé, mais n’est plus dehors dans la nature. Partir de ce principe pour aller vers des images blanches comme neige me plaisait. J’ai donc commencé à travailler sur la maquette, je n’avais aucune connaissance en la matière, j’ai donc pris les choses en mains et j’ai osé. 9 mois plus tard, il est né. Tout faire et même l’auto éditer, le créer, choisir tout depuis le début est vraiment quelques chose de grandiose.

Quelle est ta prochaine expédition prévue ?

Normalement ce sera la Croatie pour retourner voir les ours dans ces contrées sauvages. J’ai d’autres projets à plus long terme, comme aller en Patagonie dans des conditions hivernales. En fait il y a des dizaines de projets sur le feu, je dois encore faire un peu le tri, mais je risque de repartir bientôt pour de nouvelles aventures.

T’es plutôt ours ou renard ?

La bonne question ! Je pense que je suis plus ours, les renards me font toujours le même effet, l’émotion est intacte et vraie. Mais avec l’ours il se passe quelque chose en plus, croiser le regard d’un ours est quelque chose de magique, d’incroyable et de prenant. Une expérience que je souhaite à tous les amoureux de la nature sauvage.

Peux-tu nous expliquer comment tu t’y prends pour faire ces photos au plus près des animaux ?

Il faut tout d’abord une très bonne connaissance du terrain, des animaux et de leurs comportements. Une fois que ces connaissances sont acquises il faut beaucoup de repérage, attendre et espérer connaître les habitudes des animaux. Une fois que l’on a cerné comment se déplaçaient les animaux il suffit d’attendre, caché durant des heures dans un affût (une cachette camouflée). L’attente est souvent longue sans voir un être vivant. Souvent je ne vois rien, mais quand l’animal arrive, l’émotion est grande. Mes mains tremblent, mon souffle est court, c’est un sentiment étrange et complètement magique.

Et qu’est-ce qu’on peut te souhaiter pour la suite ?

On va dire de continuer ce que je fais, de croiser encore et encore la faune sauvage de nos régions ou de bien plus loin. Je vis une vie incroyable, pourvu que ça dure !

Michel d'Oultremont en images

Michel d'OultremontMichel d'OultremontMichel d'OultremontMichel d'Oultremont

Michel d'Oultremont sur le web

Plongez dans l'univers de Michel, en vous rendant sur son site Internet ; vous pourrez en apprendre davantage sur son parcours, vous y trouverez des photos, mais aussi des vidéos sur ses escapades au plus près de la nature. 
Si ses photos et son univers ne vous ont pas laissés indifférents, alors n'attendez plus pour vous abonner à sa page Facebook et le suivre sur Instagram et ne plus manquer aucun nouveau cliché !
Pour vous procurer son livre "Rencontres", c'est par !